La toiture de votre maison est l’une des plus grandes sources de perte en énergie. Il est alors important de procéder à l’isolation thermique de la toiture pour faire des économies d’énergie. Ceci vous évitera un gaspillage thermique et vous permettra d’économiser de l’argent sur une longue période.

Isoler votre toit pour pallier aux changements de températures

Près de 75 % des pertes en énergie estimées dans un bâtiment, proviennent des pertes thermiques des sols, toitures, portes, combles et fenêtres. De ces principales sources de déperdition énergétique, le toit compte seul pour 30 % des pertes en énergie, surtout lorsqu’il n’est pas bien isolé. Lorsque vous isolez efficacement votre toiture, vous n’êtes pas affecté par les variations thermiques. En effet, un toit bien isolé ne laissera pas le froid ou l’humidité pénétrerdans la maison en hiver, ou la chaleur en été.  Penser aussi à l’isolation du mur de votre plafond et du sol.

Isolez votre toiture et faites des économies

Procéder à des travaux d’isolation detoiture vous permettra de réduire votre facture électrique. En effet avec un toit bien isolé, vous consommez moins d’énergie pour le chauffage, la ventilation, etc.Une toiture bien isolée préserve l’environnement de votre logis, tout en diminuant les demandes en énergies primaires nécessaires pour maintenir le confort de toute la maisonnée.

Quel type d’isolation pour votre toiture ?

Il existe deux modes d’isolation thermique de la toiture ; l’isolation peut se faire soit par l’intérieur, soit par l’extérieur. Bien que les deux méthodes soient très efficaces,elles ne sont pas utilisées de façon aléatoire ou interchangeable. L’isolation par l’intérieur des combles est le plus souvent utilisée lorsque les charpentes ne présentent aucune défaillance. L’isolation extérieure du toit est utilisée dans les cas suivants :

  • Au moment de la construction de la maison ou lors de la rénovation du toit ;
  • Sur des combles encombrés ;
  • Sur des charpentes apparentes pour préserver la beauté de l’ouvrage ;
  • Sur des combles aménagés avec un espace sous rampant réduit ;

Quel matériau choisir pour isoler le toit ?

Les matériaux utilisés pour une isolation thermique du toit sont choisis selon leur coefficient de résistance thermique ou R.Plus ce coefficient est élevé, plus le matériau est un excellent isolant. Les isolants les plus prisés du marché aujourd’hui sont le polystyrène expansé, le polyuréthane, la laine de verre, la laine de mouton ou encore l’ouate de cellulose. L’isolant doit également avoir une bonne épaisseur, soit 7 m2 K/W pour les combles perdus, ou 6 m2 K/W pour les combles aménagés.

Le coût de l’isolation thermique du toit

Quel que soit le type d’isolation choisi, les frais engendrés dépendent des facteurs tels que :

  • Le type de toit à isoler ;
  • Les techniques et matériaux à utiliser ;
  • La surface à isoler ;
  • Le coût de la main-d’œuvre ;

Vous devez compter 50 € à 100 € pour une isolation par l’intérieur, ou 110 € à 280 € pour une isolation par l’extérieur, le mètre carré. Des aides au financement sont néanmoins disponibles, telles que celle du CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique),l’éco-prêt à taux zéro, etc.

Isolation du toit pour une économie d’énergie importante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *