L’origine des dégâts des eaux peut souvent être méconnue. Ils peuvent provenir de différentes raisons. Ils peuvent venir d’une fuite de tuyauterie qui n’a pas été réparée à temps, d’une inondation ou d’autres problèmes pouvant provenir de chez le voisin. Si ce type de sinistre est généralement couvert par l’assurance habitation, il n’en est pas moins qu’il se présente comme un vrai désagrément, d’autant plus si les dommages sont importants. Cela peut notamment demander plus de temps pour les travaux. Quant à ce qui nous intéresse réellement, est-ce que l’isolation peut-elle être conservée après un dégât des eaux ?

L’isolation est-elle préservée des dégâts des eaux ?

L’isolation d’une maison peut être touchée sur plusieurs points après des dégâts des eaux. Les travaux à effectuer peuvent donc varier en fonction de l’étendue des dommages. Si l’inondation a été gérée à temps, il y a de fortes chances qu’on puisse encore conserver l’isolation déjà en place. Par contre, si des boues ont réussi à s’infiltrer dans la maison, dans ce cas, il est vivement recommandé d’envisager une rénovation de l’isolation.

De même pour certains éléments constituant la finition du logement, pour ne citer que les plinthes et les parements. Comme nous le savons peut-être déjà, la présence de la boue dans une maison favorise considérablement le développement des moisissures et de toutes sortes de bactéries.
Si on dispose, par exemple, d’une isolation faite à partir de laine minérale, il faut remplacer l’intégralité de l’isolation si l’eau est arrivée à infiltrer les plaques de plâtres et a donc pénétré ce matériau isolant. Lorsque le type d’isolant choisi n’est pas particulièrement sensible à l’humidité, il arrive qu’on garde une partie ou tout l’ensemble de son isolation après un dégât des eaux.

Le nettoyage requis après un dégât des eaux

Remettre une maison en état après un dégât des eaux n’est pas facile, puisqu’en plus du nettoyage proprement dit, il faudra également penser à désinfecter la maison. Évacuer l’eau stagnante, éliminer la boue et sécher les murs ainsi que chaque pièce demandent beaucoup d’efforts et du savoir-faire. Le mieux est donc de faire appel directement à une entreprise de nettoyage professionnel. Afin de vous décharger d’une partie des frais de nettoyage, assurez-vous d’avoir dans votre contrat d’assurance habitation un nettoyage suite à sinistre assuré. En effet, le nettoyage après sinistre est généralement couvert si le contrat d’assurance couvre des sinistres, comme l’inondation et l’incendie. Il faut donc jeter un coup d’œil aux conditions générales de son contrat d’assurance pour savoir si la remise en état après dégâts des eaux est couverte ou non.

La réparation de l’isolation après des dégâts des eaux

Si l’isolation est mouillée au cours de l’inondation, elle perd sans aucun doute toute son efficacité. Lors d’un dégât des eaux, il peut également s’agir de l’isolation de la toiture, pas uniquement du sol et des murs. Pour certains types d’isolants, il suffit d’attendre patiemment qu’ils sèchent pour qu’ils puissent retrouver ses qualités isolantes. Cela est, par exemple, le cas de la laine de verre. En revanche, il faut connaître différentes techniques pour y parvenir dans les règles de l’art. D’où l’intérêt de contacter un spécialiste.

Travaux d’isolation après dégâts des eaux : qu’est-ce qu’il faut faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *